lundi 9 octobre 2017

HAWAIIN JUICE surfboards

La lumiere est venue d' Alain GARDINIER sans qui on serait encore un peu dans le noir sur cette affaire: quel lien pouvait-il y avoir entre cette marque peu connue et le shaper Joel ROUX ??

HAWAIIN JUICE - planches fabriquées à la fin des années 70 par Joel ROUX et Christophe REINHARDT (surfer de grosses vagues à cette époque, entre autre...).

L' atelier était situé quartier St Charles à Biarritz.

Thruster Hawaiin Juice


Single Hawaiin Juice



Merci à Jacques pour avoir sorti du grenier le Thruster
Merci à Guillaume Le Friant pour les photos du Single
Et Merci à Alain pour l' histoire d' Hawaiin Juice.
ça fait bcp de merci tout ça !!!!!


samedi 3 juin 2017

SHAPE mode d' emploi

SURF MAG 

Belle surprise en lisant cette revue que je connais peu.

En tout cas, un super article sur le shape écrit par Baptiste DUPOUEY et illustré par ses fameux dessins.


Surf mag: "Une planche de surf c' est fait comment? Pour vous Baptiste lève le voile sur les différentes étapes de fabrication d'une planche et nous explique comment procède le shaper ce sculpteur un peu particulier, pour réaliser l' objet de tous vos désirs"




dessins de Baptiste

   







Les outils by Baptiste





ALOHA Arcachon

    
Shaperoom by Baptiste

  
















dimanche 12 mars 2017

Wayne BARTHOLOMEW - Hossegor 80's

Petite histoire sympa à partager !

La semaine dernière, sur le site de petites annonces bien connu, apparait une planche de surf peu fréquemment croisée en France: une HOT STUFF modele WAYNE BARTHOLOMEW.
Et ce n' est pas tout...


Planche achetée à W.B. dans les années 80 à HOSSEGOR


Tri fins avec Chanels, bien sympa.

L' annonce vient de LALINDE petit village prêt de BERGERAC dans le 24.

Le plus de l' annonce: "planche personnelle de WAYNE BARTHOLOMEW" !!!

Pas banal, mais que fait une telle planche dans un petit village du 24 ???

Yep la, je téléphone: la planche est déjà vendue !!! L' affaire n' a pas trainé, la planche n' est pas restée en vente 1 heure je crois. Bref, il y a de l' amateur de Wayne dans le secteur !

Il n' empêche que ma curiosité me pousse à demander au vendeur l' histoire de celle-ci:
Lulu, le proprio, est Angloy. Il est aussi et surtout Surfeur.
Dans les années 80 (il ne se rappelle pas exactement de l' année) celui-ci se trouve au bon endroit au bon moment: à HOSSEGOR.

A l' eau, WAYNE et ses amis font un petit surf... Après un championnat dans la région? free surf ? démo ? ...? Bref, il y avait du monde sur la plage à regarder le spectacle et Lulu était de ceux-la.

Lulu avait une idée derrière la tête: récupérer la planche de Wayne avant que celui-ci ne reparte le lendemain en Australie. Il le "colle" donc dés sa sotie de l' eau et semble ne pas l' avoir lâcher de la soirée... jusqu' à lui filer le train et le suivre en boite. Tard dans la nuit ou tôt le matin... Lulu parvient à ses fins et achète la planche à Wayne, certainement aussi content de ne pas avoir à rentrer avec.
Ses copains lui disent qu' il l' a payé trop cher! Peut importe Lulu la voulait et il l' a eu :-)

Depuis, Lulu ne surf plus suite à un accident. Il a pris sa retraite prés de Bergerac et la planche était toujours restée dans le garage... jusqu' a la semaine dernière ou son fils lui a dit: mais pourquoi ne vendrais tu pas cette vieille planche dont tu ne fais plus rien depuis des années ? depuis bientôt 40 ans.

Et voila, une histoire bien sympa pour nous les collectionneurs. Il y a toujours une planche, avec peut être une belle histoire qui va avec, qui nous attend quelque part ;-)

En espérant voir cette planche sur un meeting un de ces jours...



lundi 26 décembre 2016

FANTASEA - PREMIER FILM DE SURF EN FRANÇAIS

FANTASEA au PAX (cinéma de Biarritz - voir ancien article)

Premier film de surf traduit en Français peut-on lire sur l' affiche, vers 1980

Affiche originale pour le PAX

Fantasea was filmed in South Africa, Hawaii, Australia and California from 1976-1979 and features Terry Fitzgerald, Bobby Owens, Buzzy Kerbox, Tony White, Simon Anderson, Chris Byrne, Ricky Rasmussen, Andrew McKinnon and Mark Warren at Jeffreys Bay in July 1977, perhaps the best 10 days ever. 

South African Gavin Rudolph, Shaun and Michael Tomson at Cave Rock in Durban. 
Mark Richards riding his first early twinfin in Hawaii. 
Simon Anderson testing his early Thrusters at Pipeline. 
Buttons Kaluhiokalani, Dane Kealoha and Mark Lydell riding perfect V-land. 
Colin Smith at Pipeline, Steve Butterworth at Summercloud Bay in Australia.
 Rory Russell and Gerry Lopez at Pipeline 1978. 
Mark Foo disco dancing and surfing at Burleigh.
 George Greenough and Paul Gross airmat riding perfect California. 
Peter Townend, Jeff Crawford, Jackie Dunn, Michael Ho and a cast of thousands on the North Shore. 

L' ancien cinéma


Affiche originale pour le Pax, une autre année vue les dates...










samedi 17 décembre 2016

DIFFENDERFER, F. LARTIGAU et M. BARLAND

"Durant l' été 69, plusieurs planches clandestines prirent formes dans le vieux garage"

Juin 1969, Mike DIFFENDERFER est à Biarritz.
Comme beaucoup de shaper étrangers de l' époque, celui-ci shape quelques planches lors de son séjour...




DIFF signait ses planches avec une plume de Paon - Pourquoi ?


Récit de François LARTIGAU :
"Un bon copain me prêta son garage pour fabriquer la nouvelle fusée. L' endroit était vide, à l' exception de deux ou trois vielles portes qui gisaient dans un coin. Notre outillage était limité et basique: un centimètre, un marteau, des clous, une scie, un radeau de charpentier, aucun outillage électrique...et un bon gros pain de mousse (acheté chez Barland).

DIFF se mit tout de suite au travail. En quelques secondes il fabriqua des tréteaux à l' aide de vieilles portes cassées. Il jeta le pain de mousse dessus, le mesura, traça les formes du modele sans aucun patron, le découpa et commença à le tailler.

Il était clair que les outils n' avaient aucun secret pour lui. C'était du style si tu n'en n' a pas fabrique le toi même. Ce fut un véritable spectacle de voir le pain prendre forme au fur et a mesure.
Tout s 'enchainait et le rythme était intense. Il mit 4 heures pour terminer, ponçage compris.

Une plume de paon fut glissée sous la reine en guise de logo.

Plus tard il acheva le glaçage et le ponçage, toujours dans notre vieux garage.

Durant l' été 69, plusieurs planches clandestines prirent formes dans le vieux garage. Quand Michel BARLAND réalisa le succès de ces planches il demanda à DIFF de travailler pour lui" 


photo de droite prise à Guéthary en 2010 lors d' un rassemblement du Vintage Surf Club

Quelques unes de ces "planches clandestines" réalisées par DIFF en 1969


En septembre dernier, j' ai eu le plaisir de communiquer via messenger avec François LARTIGAU.
Nous avons parlé des planches de DIFFENDERFER de cette époque et je lui ai envoyé les photos de son récit de l' époque. Il était content de le relire... Il est depuis parti avec tous ses souvenirs fabuleux.




dimanche 11 décembre 2016

Cinéma le PAX

Un peu d' histoire pour revenir sur ce lieu mythique du Surf des années 70.

1940 construction de la chapelle SAINTE THERESE
1952 construction sur le site du cinéma le pax sous l' impulsion d' un prêtre dynamique venant de Bayonne.
1954 construction du fronton

Espérons que cette enseigne ne parte pas à la ferraille un de ces jours...


L' entrée du cinéma

Construit dans le quartier de la Negresse, ce cinéma projetait les premiers films de surf que l' on pouvait voir sur grand écran.


La caisse


La salle était vite comble pour voir les aventures Californiennes de l' époque



Lors des projections, Rod SUMPTER pouvait venir présenter ses films et vendre des combi et planches étrangères magnifiques !!! Certains devaient avoir des étoiles pleins les yeux en sortant du film et en les voyant... 
Les lendemain à l' eau devaient être terribles, il devait y avoir des motivés au pic.

Le fronton ou l' on pouvait voir les premiers films en plein air !
Affiche FANTASEA 1978

Un grand merci à Jean L. pour les anecdotes et à l' ancien projectionniste pour les dates successives et l' ouverture du site pour les prises de photos.